Accueil Quickexpert Kelexpert Consulting Externalia
Retour accueil
   
  VOTRE RECHERCHE
 
         
      Le portail des services
     spécialisés en Ressources Humaines
 
 
  RH Actualités Retour  
 
Comment promouvoir votre marque employeur par le e-marketing social
Le nerf de la guerre sur internet est la visibilité. Aussi en matière de guerre des talents, toutes les techniques sont bonnes pour être en « pool position » dans les requêtes « Google ». Pour diffuser sa marque avec succès et être repéré facilement par les algorithmes des moteurs de recherche, un employeur doit respecter une démarche structurée en plusieurs étapes. Elle visera essentiellement à promouvoir la marque employeur sur le web social, établir des contacts avec le public concerné, faciliter la transformation des contacts en recrutement.

Il convient en premier lieu d’avoir une vision claire de la situation réelle de la réputation de l’entreprise sur internet par une phase d’audit. Celle-ci apporte une approche globale qui recouvre une analyse multifactorielle partant de l’univers de concurrence employé par les sociétés du même secteur ou visant les même cibles de recrutement, en passant par le site en lui-même à travers ses fonctionnalités, son design, son ergonomie, sa navigation, sa visibilité (dont stratégie de référencement, de distribution…). Cette analyse complète amène à des conclusions stratégiques et opérationnelles très concrètes.

L’image de la marque de l’employeur sur internet fait ensuite l’objet d’une qualification en terme de e-réputation à partir des informations collectées dans les sites “institutionnels” (média, entreprises, institutions…) et les sites “alternatifs” (communautés, réseaux, forums, blogs..). Un tableau de bord ainsi qu’une analyse stratégique permettent d’agir très opérationnellement suite à l’étude menée et de faire une veille sur l’ensemble de ces sites pour suivre l’image de marque de l’employeur sur internet.

L’étude des logs et des « analytics » permet ensuite de mesurer l’audimat de votre site (fréquence et périodicité de visites, temps moyen passé par visiteur, pages visitées, temps passé à remplir un formulaire, abandons, taux de rebond…). Ces données essentielles traduisent la vérité de son usage par les candidats. Cette analyse en profondeur permet de connaître leurs comportements, les zones dites « chaudes » et « froides », les zones d’abandon ou au contraire les zones captives, et surtout les pistes d’optimisation de votre visibilité.

La conception et la mise en œuvre de la stratégie numérique intervient seulement à ce stade. Elle vise à générer des contacts sur le site institutionnel, faciliter les candidatures spontanées, motiver les candidats en influençant leur choix entre plusieurs opportunités. Il ne faut pas oublier aussi qu’elle doit permettre de mobiliser les collaborateurs en valorisant leur appartenance à l’entreprise, susciter de la loyauté et induire des actions de cooptation.

Elle comporte plusieurs points clés :
    1/ la vérification de la cohérence des messages « employeur » diffusés sur le net avec la communication globale de l’entreprise
    2/ un plan de génération de trafic par le référencement naturel des pages du site institutionnel (écriture des adresses URL, balises et métatags html dans le code source…) et la sponsorisation de liens contenus dans des supports diffusés sur des sites de presse, blogs d’auteurs, groupes de réseaux sociaux…
    3/ un plan de marketing éditorial qui consiste à rédiger des annonces ou des messages facilement identifiés par Google tout en étant capable d’accrocher l’attention des visiteurs afin de générer des candidatures en ligne ou toute autre forme de prise de contact
    4/ la création d’un processus de community management pour créer et animer une présence sur internet à travers des blogs dédiés, des commentaires postés sur des pages de groupes dans les réseaux sociaux ou les sites communautaires, un fil Twitter. Cette phase nécessite de prévoir la création et la gestion d’avatars porteurs de la marque employeur. Certains seront des recruteurs virtuels et diffuseront des offres ou répondront aux questions des candidats. D’autres seront des web ambassadeurs et porteront la démarche testimoniale dans les réseaux sociaux ou seront des porte paroles dans des forums d’avis ou des sites e notation.
    5/ enfin il est nécessaire de prévoir un plan de gestion de crise en cas de cyber squatting afin de réagir rapidement et de mettre en œuvre les moyens numériques, voire juridiques, pour contrer des actions de malveillance.
 
            NEWSLETTER
 
 
            CLICK RH ACTUALITES
   
 
 
Logiciel RH, SIRH
Formation, E-learning
Recrutement, Emploi
Talents et Compétences
Externalisation, Organisation
Droit social
Relations sociales
Coaching
            CLICK RH FORMATION
   
 
Vous avez un besoin en formation professionnelle ?

Vous souhaitez être accompagné dans le choix de vos actions de formation ?

Nous avons sélectionné les meilleures actions disponibles sur le marche.
 
   
 
  
   
 
Achetez en ligne votre plan de formation et son financement
Formation Management commercial
Formation Management d'équipe
Formation Management d'entreprise
Formation Efficacité professionnelle
Formation Management RH
Formation Droit social
   
 
 
A propos de Click-RH | Conditions de vente | Mentions légales | Plan du site | FAQ | Glossaire | Presse | Contact
Copyright   Réalisé par ADITEL